Pompage solaire

Comment un fabricant de pompes a mené le développement des systèmes d'approvisionnement en eau à l'énergie solairePHOTO : Une femme prend de l'eau à un système Grundfos SQFlex à énergie solaire au Kirghizistan.
Pompage solaire

Depuis 30 ans, Grundfos fournit des systèmes autonomes d'approvisionnement en eau à l'énergie solaire. Ce qui semblait à l'origine, relever du simple bon sens, est devenu une activité importante à l'échelle mondiale.

Un nouveau château d'eau stocke l'eau potable dans un village de la province de Chitwan, au Népal.

À l'époque, en 1982, les premiers disques compacts (CD) arrivaient sur le marché, tout comme le Commodore 64, un ordinateur 8 bit, et « Thriller » de Michael Jackson était le tube du moment.

À l'époque, le monde dépendait essentiellement du pétrole. En ce qui concerne les pompes, c'était comme pour tout ce qui était mécanique : elles fonctionnaient à l'électricité et personne ne se souciait d'où venait cette électricité.

Mais dans ses bureaux du Danemark et de Californie, aux États-Unis, Grundfos pensait déjà à un contexte de pétrole cher, à la baisse des émissions de carbone et à l'accès aisé à une source d'énergie propre et renouvelable : le soleil.

Faites un bond de 30 ans, et Grundfos est aujourd'hui un des leaders du marché des solutions de pompage aux énergies renouvelables. Une grande partie des produits Grundfos peuvent fonctionner à l'énergie solaire ou éolienne, ce qui permet à certaines des régions les plus isolées du monde de profiter d'une eau pure. Aujourd'hui, l'utilisation des énergies renouvelables à tendance à se généraliser, et des projets de toutes tailles dans les industries du monde entier font appel à des pompes à énergie solaire ou éolienne.

PHOTO : Un nouveau château d'eau stocke l'eau potable dans un village de la province de Chitwan, au Népal. Grundfos a fourni les premiers systèmes de pompage électriques à deux villages du secteur, et ils sont alimentés par le soleil, plus de 30 ans après les premiers pas de l'entreprise dans les énergies renouvelables.

Des débuts précoces
Grundfos a commencé à travailler avec les énergies renouvelables bien avant que cela s'avère rentable. Après le choc pétrolier des années 1970


Notre entreprise s'est engagée sur le marché de l'énergie solaire des années avant l'émergence de ce marché.

David McMillan, directeur commercial régional, Grundfos

Jens Ove Frederiksen, responsable du développement commercial régional chez Grundfos, s'associe à la procession de villageois de la province de Chitwan, au Népal, qui s'apprêtent à inaugurer l'un des deux système d'approvisionnement en eau à énergie solaire.

lorsque le monde a réalisé que les ressources en pétrole n'étaient pas illimitées, Grundfos a commencé à mener des expériences avec l'énergie solaire.

En 1982, l'entreprise a participé à un concours de systèmes de pompage à énergie solaire soutenu par le Programme des Nations Unies pour le développement. Pour l'occasion, Grundfos a mis au point une pompe submersible à énergie solaire équipée d'un convertisseur chargé de convertir le courant continu des panneaux solaires en courant alternatif pour alimenter la pompe. Ce projet a évolué vers un système complet à énergie solaire pouvant alimenter en eau potable un village de 1000 personnes.

PHOTO : Plein soleil ! Jens Ove Frederiksen, responsable du développement commercial régional chez Grundfos, s'associe à la procession de villageois de la province de Chitwan, au Népal, qui s'apprêtent à inaugurer l'un des deux système d'approvisionnement en eau à énergie solaire.

Le convertisseur était considéré comme particulièrement sophistiqué et un rapport de la Banque mondiale le présentait comme très supérieur aux autres dispositifs existants. En revanche, ses débouchés commerciaux étaient jugés limités. Les panneaux solaires étaient considérés comme trop imposants et inefficaces pour les marchés commerciaux. Les ventes représentaient seulement 200 à 300 systèmes par an, essentiellement dans le cadre de projets d'aide aux pays en développement.

David McMillan, directeur commercial régional, indique que la décision initiale de créer des pompes à énergies renouvelables n'avait pas de visée commerciale. Il s'agissait d'innovation.

« Notre entreprise s'est engagée sur le marché de l'énergie solaire des années avant l'émergence de ce marché, parce que nous savions que ce secteur allait devenir important », déclare McMillan.

Alimenter les pays en développement
Les régions dont les réseaux électriques n'étaient pas suffisamment fiables, comme les régions des pays en développement, ont commencé à utiliser les pompes à énergie solaire Grundfos dans les années 1980 et 1990.

Que l'eau jaillisse. Jens Ove Frederiksen, de Grundfos (en chemise blanche), et Lone Pedersen, de l'ONG danoise Jysk Landsbyudvikling, ouvrent le robinet lors de la cérémonie d'inauguration d'un système d'approvisionnement en eau à l'énergie solaire dans la province de Chitwan, au Népal. L'ONG et la Poul Due Jensen Foundation, propriétaire de Grundfos, ont coopéré pour ce projet.
PHOTO : Que l'eau jaillisse. Jens Ove Frederiksen, de Grundfos (en chemise blanche), et Lone Pedersen, de l'ONG danoise Jysk Landsbyudvikling, ouvrent le robinet lors de la cérémonie d'inauguration d'un système d'approvisionnement en eau à l'énergie solaire dans la province de Chitwan, au Népal. L'ONG et la Poul Due Jensen Foundation, propriétaire de Grundfos, ont coopéré pour ce projet.
Caractéristiques de l'alimentation en eau à énergie solaire, Chitwan, Népal

Jens Ove Frederiksen, responsable du développement commercial régional, explique que l'intérêt pour ces pompes s'est répandu dans la région dite de la « ceinture solaire », autour de l'équateur, où l'énergie solaire est abondante.

Plus récemment, en 2008, la société a créé Grundfos LIFELINK, une organisation offrant des solutions hydrauliques durables aux pays en développement. La société installe des pompes, des châteaux d'eau et des stations d'eau à énergie solaire dans les régions isolées. Les habitants peuvent acquérir des crédits par le biais de leur téléphone mobile avant de les utiliser pour acheter de l'eau potable.

PHOTO : Caractéristiques de l'alimentation en eau à énergie solaire, Chitwan, Népal.

Tandis que les pompes à énergie solaire développées en 1982 peuvent être comparées aux ordinateurs Commodore de la même année, les nouveaux systèmes ressemblent plus aux iPads d'aujourd'hui.

David McMillan, directeur commercial régional, Grundfos

McMillan indique que pour de nombreux projets d'approvisionnement en eau dans les pays en développement, les systèmes sont mal entretenus et deviennent inutilisables au bout de quelques années. Le système de paiement de LIFELINK permet d'assurer un financement pour la maintenance et l'entretien de la pompe. En 2012, Grundfos LIFELINK a obtenu un World Business and Development Award lors de la conférence Rio +20, la conférence de l'ONU pour le développement durable.

« Les systèmes de pompes à énergie renouvelable comme ceux utilisés par Grundfos LIFELINK permettent d'éviter aux femmes et aux enfants la corvée de passer plusieurs heures par jour à pomper et à transporter de l'eau, », déclare McMillan. Les enfants peuvent aller à l'école, les femmes peuvent travailler, et les villages sont plus prospères grâce à l'eau potable.

« La force manuelle est remplacée par l'énergie solaire », explique McMillan, « plus d'eau signifie une meilleure qualité de vie pour toute la population du secteur ».

David McMillan, directeur commercial régional, indique que la décision initiale de créer des pompes à énergies renouvelables n'avait pas de visée commerciale. Il s'agissait d'innovation.

Les énergies renouvelables ne sont plus anecdotiques
Les produits Grundfos basés sur les énergies renouvelables ont gagné leur place sur les marchés commerciaux grâce à un cocktail comprenant une amélioration de l'efficacité, de la rentabilité et de la capacité. Frederiksen précise que, jusqu'en 2002, 80% des produits étaient vendus dans les pays en développement. Les système à énergie solaire et éolienne sont de plus en plus utilisés en dehors des pays en développement pour des applications industrielles et agricoles.

Le lancement en 2002 de SQFlex a marqué un tournant pour les produits Grundfos à énergie renouvelable. Le système SQFlex possède un convertisseur intégré au moteur de la pompe, ce qui en facilite l'installation et l'utilisation.

Entre temps, le coût des énergies renouvelables à baissé. Dans les années 1980, la mise en place de panneaux solaires pour produire 1 watt d'énergie solaire coutait environ 20 USD. Aujourd'hui, cela revient à moins de 2 USD. Le pompage de l'eau à l'aide de l'énergie solaire est de plus en plus rentable pour les exploitations agricoles, les terrains de golf, les hôtels et les vignobles du monde entier.

PHOTO : David McMillan, directeur commercial régional, indique que la décision initiale de créer des pompes à énergies renouvelables n'avait pas de visée commerciale. Il s'agissait d'innovation.

La taille des systèmes capable d'exploiter l'énergie solaire évolue également. Le Renewable Solar Inverter (RSI), de 2013, rend l'utilisation de l'énergie solaire possible pour des projets de plus grande ampleur qu'auparavant. Alors que SQFlex peut pomper jusqu'à 80,000 litres par jour, le RSI peut convertir les pompes submersibles avec une capacité pouvant aller jusqu'à 500,000 litres par jour.

McMillan ajoute que la technologie présente encore une bonne marge de progression, car la capacité et le rendement des pompes et des systèmes à énergie solaire augmentent. Il remarque toutefois que, tandis que les pompes à énergie solaire développées en 1982 peuvent être comparées aux ordinateurs Commodore de la même année, les nouveaux systèmes ressemblent plus aux « iPads d'aujourd'hui ».

Pour McMillan, la décision des dirigeants de Grundfos de choisir cette voie il plus de 30 ans pouvait paraître risquée sur le plan commercial, mais elle était visionnaire.

« Est-ce que se lancer dans les énergies renouvelables constituait le meilleur investissement à l'époque en matière de débouchés commerciaux immédiats ? Probablement pas. Mais du point de vue du bon sens, ça l'était assurément », ajoute-t-il. « Nous visons dans une période où économiser l'argent et l'énergie est écologique, mais, dans de nombreux cas, il s'agit tout simplement de bonne gestion. »

Par Stephanie Bergeron Kinch

Des villageois népalais remplissent des récipients d'eau pure fournie par le système de pompage à énergie solaire Grundfos.
PHOTO : Des villageois népalais remplissent des récipients d'eau pure fournie par le système de pompage à énergie solaire Grundfos.
Télécharger la brochure Solaire
Brochure

Pour de plus amples informations sur les systèmes Grundfos à énergie solaire et renouvelable, veuillez télécharger les brochures Water Supply Using Clean Energy, Grundfos Solar Submersible Pumps.





    Facebook Twitter LinkedIn Technorati