Améliorer les performances énergétiques

Approfondir les améliorations de performances énergétiques
Ensemble du bâtiment

L'organisation américaine Rocky Mountain Institute (RMI) lance une initiative stratégique dénommée “RetroFit” (amélioration) et contribue à promouvoir des Deep Energy Retrofits’ (améliorations en profondeur des performances énergétiques) afin d'obtenir des économies égales ou supérieures à 50% des coûts de l'énergie pour les bâtiments commerciaux. Pour en savoir plus sur l'organisation, cliquez sur l'onglet ‘RetroFit’. Pour en savoir plus sur ce qui fait que l'initiative RetroFit est différente et sur ce qu'elle fait, lisez la suite et découvrez ce que l'homme qui dirige l'initiative, Victor Olgyay (VO), a à dire.

A quels critères doit-il être satisfait pour ce type d'amélioration ?

Les améliorations en profondeur des performances énergétiques sont un processus de construction et d'analyse de l'ensemble du bâtiment qui permet des économies de coûts liés à l'énergie beaucoup plus importantes que les améliorations simples conventionnelles et renforce fondamentalement la valeur du bâtiment.

Victor Olgyay

VO: Un bâtiment doit être prêt ou "mûr" pour une amélioration, et vous devez être préparé à réaliser une amélioration complète et à utiliser des processus de conception intégrés pour y parvenir. Une amélioration en profondeur des performances énergétiques aborde tous les domaines, depuis l'utilisation d'énergie thermique à l'utilisation d'électricité, notamment, par exemple, les charges de branchement pour les équipements, qui sont un facteur important en matière d'économies totales d'énergie. Coordonner l'analyse avec les dépenses en capital nécessaires permet que les améliorations en profondeur des performances énergétiques soient rentables et systématiques, en ce sens qu'elles abordent tous les éléments d'une amélioration. La plupart des améliorations de bâtiments réalisent des économies d'énergie d'environ 8 à 20%, avec, en règle générale, une durée d'amortissement de 3 à 5 ans. Une amélioration en profondeur des performances énergétiques ajoutera à cela des économies de 30% (et souvent de 50% ou lus avec des amortissements similaires) et des mesures supplémentaires programmées pour améliorer encore les performances qui peuvent être mises en oeuvre sur plusieurs années.

Dans quelle mesure le confort et le climat intérieur constituent-ils un facteur important ?

VO: Le confort est un facteur essentiel. Au RMI, nous voulons construire des bâtiments de meilleure qualité. Ce que nous fournissons réellement, ce sont des bâtiments de meilleure qualité, plutôt que des bâtiments à émissions de carbone faibles, des bâtiments sains ou d'autres mesures. Prenez l'Empire State Building comme exemple d'un bâtiment qui est passé de la classe B à la classe A, d'où une valeur commerciale nettement plus élevée. Pour RetroFit, ce qui nous pousse à agir est de contribuer à une bonne conception qui entraîne de meilleures performances et un bâtiment de meilleure qualité, une ressource de plus grande valeur.

Conception de l'espace

Selon Victor Olgyay, l'espace de travail des personnes dans les bâtiments commerciaux doit toujours être le point de départ de toute amélioration en profondeur des performances énergétiques. La première question qu'il faut se poser est la suivante : De quoi cet espace a-t-il réellement besoin, quels sont les besoins des personnes qui y travaillent ? D'après son expérience, la réponse ne consiste pas toujours à remplacer un équipement ou des fenêtres : Elle peut tout autant résider dans une conception nouvelle ou la reprogrammation de l'espace.

Votre objectif est-il toujours d'optimiser les économies d'énergie pour le bâtiment amélioré ?

VO: RMI se concentre sur la manière la plus rentable d'améliorer les bâtiments et leur efficacité énergétique. RetroFit propose des exemples d'investissement stratégique dans les bâtiments pour obtenir un bon retour sur investissement. L'efficacité est généralement le premier aspect que nous optimisons. Incidemment, cet aspect est toujours largement sous-utilisé en tant que stratégie la plus rentable : il est rare qu'il soit pleinement utilisé. Mais nous examinerons aussi les autres aspects disponibles. Ce que nous faisons, c'est instruire les personnes sur toutes les opportunités qui existent.


Une amélioration en profondeur des performances énergétiques cherchera souvent à réduire les charges en procédant à des améliorations au niveau de l'enveloppe et des fenêtres du bâtiment et analogues. Ceci réduira à son tour les charges ; il est ensuite possible de redimensionner l'équipement, mais à présent sur la base d'un bâtiment efficace. Ceci épargnera également des coûts en capital dus au remplacement de l'équipement.

Victor Olgyay

Cela comprendrait-il le "redimensionnement" du système HVAC et des autres équipements ?

VO: Il est d'une importance capitale que la conception soit appropriée aux exigences. Le surdimensionnement est fréquent étant donné que les concepteurs essaient souvent de couvrir leurs arrières et de faire en sorte que les systèmes fonctionnent dans toutes les conditions. Une manière de résoudre cela est de faire en sorte que les choses soient faites dans le bon ordre, par exemple fournir l'efficacité avant de dimensionner le système HVAC. Il est également capital de procéder à une analyse suffisante pour dimensionner l'équipement de manière appropriée, plutôt que de compter sur une pratique standardisée qui ne tient pas suffisamment compte de mesures hautement efficaces.

Généralement, une amélioration en profondeur des performances énergétiques fait des recommandations qui regroupent les mesures chaque fois que cela est possible. Si, par exemple, l'équipement HVAC est arrivé ou presque arrivé en fin de vie, vous avez aussi la possibilité de traiter d'autres aspects du bâtiment, comme la réduction des charges par l'amélioration de l'enveloppe du bâtiment, avant de dimensionner l'équipement HVAC de remplacement. En regroupant les mesures, et en tenant compte des économies intégrées, des gains d'énergie plus importants peuvent être obtenus.

Quel rôle jouent les audits énergétiques ?

VO: Ils fournissent une importante contribution de référence. Il était intéressant d'exécuter un audit énergétique très complet de l'Empire State Building, qui était un des projets sur lesquels nous avons travaillé, en raison de sa complexité. Mais avec les bâtiments plus petits, un audit plus réduit peut être logique. Il est aussi possible d'exécuter un audit énergétique "sans contact" en utilisant un logiciel qui déduit des mesures d'efficacité énergétique sur la base de programmes trouvés en analysant les factures énergétiques. De nombreux outils existent pour fournir une référence en matière d'utilisation de l'énergie.

Le remplacement de moteurs dans des pompes et d'autres équipements peut entraîner des économies d'énergie considérables. De telles mesures feraient-elles toujours partie d'une amélioration en profondeur des performances énergétiques ?

VO: Généralement. En général, une amélioration en profondeur des performances énergétiques donnera lieu à une liste des 10 meilleures mesures. Des mesures comme le remplacement d'un équipement par un autre plus efficace, notamment l'éclairage et les moteurs à vitesse variable, feront souvent partie de cette liste.

Locataires et gestionnaires

Victor Olgyay et RetroFit ont participé à des projets d'amélioration majeurs, notamment ceux de l'Empire State Building (103 étages, 2,85 millions de pieds carrés d'espace à louer) et de l'Indianapolis City Council Building (28 étages, 731.119 pieds carrés de surface brute). Un aspect essentiel de ces projets a été l'importance de la prise en compte du rôle des locataires.

Les locataires sont-ils ouverts aux améliorations en profondeur des performances énergétiques ?

AB_3_RetroFit_GETTY_112156580

VO: Ils sont un élément important. Si vous examinez un projet comme l'amélioration de l'Empire State Building, nous avons abouti à une liste de huit mesures d'efficacité énergétique, dont quatre devaient être mises en oeuvre dans des espaces loués. Donc pour obtenir toutes les économies possibles, les locataires doivent être pris en compte et vous devez obtenir leur participation. Pour les locataires, le bâtiment est un lieu où ils font des affaires. Il est important que le travail d'amélioration ne perturbe pas leur activité ou que toute perturbation soit minimisée. Nous avons rédigé un guide à l'attention des locataires pour leur fournir les outils qui les aideront à participer aux améliorations en profondeur en matière de performances énergétiques. Ces informations peuvent être consultées ici.

Un autre obstacle éventuel réside dans un fractionnement des initiatives. C'est-à-dire que le propriétaire du bâtiment peut ne pas être intéressé par l'amélioration étant donné que c'est le locataire qui paie les factures. C'est également un aspect que RMI et l'initiative RetroFit traitent par le biais d'informations et d'outils complets.

Quelle est l'importance des gestionnaires d'installations dans ce processus ?

VO: Une fois encore, ceci est capital. Dans le monde réel, les bâtiments sont rarement utilisés de manière optimale. RMI reconnaît que c'est un domaine dans lequel la formation est essentielle ; une partie de notre initiative consiste à fournir un enseignement et une formation aux propriétaires, ingénieurs et autres fournisseurs de services. Nous coopérons avec la General Services Administration (GSA), l'agence gouvernementale américaine qui exploite les bâtiments gouvernementaux, afin de mettre sur pied des programmes de formation et de mettre en oeuvre l'utilisation de contrats de performance énergétique (CPE). La GSA compte un institut de formation des gestionnaires d'installations qui traite directement ce problème.

On attend souvent des gestionnaires d'installations qu'ils assurent l'exploitation du bâtiment et évitent les réclamations des usagers. Nous devons introduire des outils et des possibilités qui soulignent l'importance de l'efficacité énergétique et encouragent l'octroi de récompenses à ceux qui économisent l'énergie.

RetroFit
TAB_4_RetroFit_Victor Olgyay

Le RetroFit Depot se concentre sur la canalisation d'améliorations en profondeur en matière de performances énergétiques dans l'ensemble du parc immobilier commercial américain. Des outils et des guides peuvent être consultés gratuitement en ligne ici.

Une amélioration en profondeur en matière de performances énergétiques comprend généralement trois étapes :

• Monter le dossier : Planifier et quantifier la valeur des améliorations en profondeur en matière de performances énergétiques dans les bâtiments individuels à l'attention des propriétaires, investisseurs et occupants, sur la base des conditions uniques du bâtiment

• Gérer les améliorations en profondeur en matière de performances énergétiques : Les composantes clés du processus, en se concentrant sur la limitation des primes de renchérissement, en permettant la gestion des risques et en créant une plus-value maximale

• Identifier les possibilités de conception : Fournir des instructions en matière d'identification des possibilités afin de réduire la consommation d'énergie par l'utilisation finale.

Déclencheurs
L'approche RetroFit fournit également des informations étendues sur la spécification des déclencheurs d'une amélioration en profondeur en matière de performances énergétiques en déterminant les situations idéales pour l'exécution d'une analyse du bâtiment complet. Ceci pourrait se faire, par exemple, lors du changement de locataire, du changement de propriétaire, ou peu de temps avant la fin de la durée de vie de l'équipement HVAC ou autre.

RMI
Le Rocky Mountain Institute est une organisation consacrée à la recherche, à la publication et à la consultance dans le domaine de la durabilité, l'accent étant placé en particulier sur le domaine de l'énergie et de l'efficacité des ressources. Le Rocky Mountain Institute travaille en faveur de l'utilisation efficace et du renouvellement des ressources par le biais d'une transformation pratique dirigée par le marché. L'organisation a été créée en 1982 et reste un institut entrepreneurial indépendant sans but lucratif. RetroFit est l'une des initiatives de l'institut qui met en oeuvre le concept “Reinventing Fire” (réinventer le feu), feuille de route pour le développement d'une économie sans charbon ni pétrole d'ici à 2050. L'initiative RetroFit concentre ces efforts sur le segment des bâtiments existants.

Victor Olgyay, AIA
Victor Olgyay est membre de l'ordre des architectes et dirige le cabinet bâtiments du RMI. Son expérience est très variée, depuis la conception architecturale jusqu'à la planification en passant par la recherche. Victor Olgyay est titulaire d'une maîtrise en architecture obtenue au MIT et est également professeur agrégé et directeur de recherche à l'université de l'école d'architecture de Hawaii.





    Facebook Twitter LinkedIn Technorati