Voyagez en toute sécurité grâce à l’Oxiperm Pro

The right choice for Düsseldorf International Airport
Eau potable à bord

Eau potable à bord
Avec jusqu’à 70.000 passagers par jour et plus de 20 millions par an, l’Aéroport International de
Düsseldorf est le troisième plus grand aéroport d’Allemagne. Près de 20.000 salariés se chargent
du bon fonctionnement de l’aéroport. Concernant la sécurité à bord des avions, rien n’est laissé au
hasard, même l’eau potable, qui est désinfectée à l’aide du système Grundfos Oxiperm Pro. Pour
tout savoir sur l’Aéroport de Düsseldorf, cliquez sur l’onglet suivant et pour tout savoir sur la désinfection
de l’eau, cliquez sur le troisième onglet.

Oxiperm Pro et dioxyde de chlore
Le système Oxiperm de désinfection au dioxyde de chlore présente un certain nombre d’avantages
par rapport aux autres systèmes. En voici quelques-uns :
•     Capable de désinfecter même à faibles concentrations
•     Efficace contre les biofilms dans lesquels les bactéries peuvent se développer
•     Aucun impact discernable, comme l’odeur du chlore
•     Efficacité longue durée
•     Système de commande intégré
•     Dosage précis à l’aide d’une pompe doseuse numérique

Coûts de fonctionnement réduits
Le système élimine aussi les risques de corrosion dans les tuyauteries et économise donc le coût
de leur remplacement. Le système Oxiperm produit du dioxyde de chlore à l’aide de solutions
diluées de chlorite de sodium (NaClO2, 7,5%) et d’acide chlorhydrique (HCl, 9 %) dans un rapport
volumétrique de 1:1. Les autres systèmes utilisent un rapport de 1:3 pour produire du dioxyde de
chlore, dont le risque est que l’acide chlorhydrique dilué ne réagisse pas au dioxyde de chlore et
qu’il entraîne la corrosion de la tuyauterie.

 

Ravitaillement en eau

Ravitaillement en eau
À bord de l’avion, l’eau potable est utilisée pour le café, le réchauffement des aliments et les lavabos.
À l’Aéroport International de Düsseldorf, les appareils sont équipés de réservoirs de 400 à 800
l d’eau désinfectée livrés par des véhicules de ravitaillement.

 


L’eau potable passe par un filtre à eau et un
système séparateur jusqu’à un compteur d’eau
électromagnétique. Le compteur mesure le
débit et envoie un signal 4-20 mA au système
Grundfos Oxiperm Pro.

Dosage
Pendant le remplissage du véhicule, le système Oxiperm Pro dose la quantité exacte de dioxyde
de chlore dans l’eau potable. Le système est équipé d’une pompe doseuse à moteur pas à pas qui
garantit le bon dosage du dioxyde de chlore, grâce au signal provenant du compteur d’eau. La
concentration est vérifiée par une cellule de mesure qui envoie la valeur vers un enregistreur à
deux canaux. La réglementation allemande sur l’eau potable impose la consignation de la concentration,
ce qui n’est pas un problème pour le système Oxiperm Pro. Il est même possible de définir
une valeur limite pour éliminer tout risque de surdosage.

Contenu du colis
Le système Oxiperm fourni par Grundfos veille à ce que l’aéroport soit conforme à toutes les
normes et réglementations en vigueur. Le système fourni est composé des éléments suivants :
•     2 Oxiperm Pro 5 g ClO2 / h
•     Pompe doseuse numérique DDI209
•     2 cellules de mesure de dioxyde de chlore Aquacell
•     Dispositif d’alerte au gaz de dioxyde de chlore DIS-G
•     Enregistreur à deux canaux
•     Assistant de démarrage et service après-vente Grundfos

Réglementations et normes en vigueur
Le ministère de la santé recueille tous les mois un échantillon d’eau dans les véhicules de ravitaillement
pour s’assurer que les normes sur l’eau potable sont bien respectées. L’eau potable à
bord des avions est couverte par la norme DIN 2001/partie 2, ainsi que par les réglementations de
l’industrie aéronautique européenne et, dans le cas de l’Aéroport International de Düsseldorf, par
la législation allemande. Il existe aussi un guide rédigé par l’IATA (Association du transport aérien
international) concernant le ravitaillement en eau qui précise que l’avion doit être alimenté en eau
potable seulement 30 minutes avant le décollage.

 

Eau potable saine

Eau potable saine


Les ressources en eau, même bien gérées,
peuvent être infectées par des micro-organismes,
où les bactéries peuvent se multiplier
dans les réservoirs, la tuyauterie et les dispositifs
de traitement d’eau. La désinfection de
l’eau est donc un élément important pour
conserver une bonne qualité d’eau potable.

Méthodes de traitement
L’approvisionnement en eau potable est vitale, à bord d’un avion comme partout ailleurs. Pour
cela, un certain nombre de méthodes de traitement d’eau sont disponibles. Découvrez les avantages
et inconvénients de chaque solution. La conclusion est claire : le système Oxiperm Pro est la
meilleure solution. Voici quelques-unes des méthodes utilisées pour le traitement de l’eau :

•     Dioxyde de chlore : le dioxyde de chlore ne réagit pas à l’eau mais se dissout
physiquement. Il tue les micro-organismes présents dans l’eau en provoquant la destruction
oxydative irréversible des protéines de transport dans les cellules vivantes. Il agit contre les bactéries,
les virus, les champignons et les algues. Par ailleurs et contrairement aux autres méthodes, il
détruit efficacement le biofilm, même à faibles doses.

•     Traitement thermique : souvent utilisé pour combattre les légionelles que l’on
retrouve dans les réseaux de distribution d’eau. On chauffe l’eau à plus de 70 °C pour tuer les bactéries.

•     Rayons UV : l’eau est désinfectée en étant irradiée de rayons ultraviolets d’une
longueur d’onde de 254 nm. On utilise une ampoule UV pour la radiation de l’eau. Les rayons UV
attaquent l’information génétique et les systèmes de reproduction des bactéries.

•     Filtration : la microfiltration ou ultrafiltration utilise des systèmes à membrane pour
filtrer les bactéries, virus, particules en suspension et autres éléments indésirables.

•     Ozone : l’ozone est un désinfectant produit par le passage de l’oxygène dans un champ
électrique à haute intensité. Une fois généré, il s’évapore rapidement et doit être utilisé immédiatement.
Il est également non sélectif et réagit non seulement aux composés organiques, mais
aussi à tous les matériaux oxydables, y compris les raccords de tuyauterie.

•     Chloration : trois procédés sont utilisés : la désinfection au gaz chlore, la production
de chlore par électrolyse et le dosage de sodium liquide ou d’hypochlorite de calcium. Les trois
méthodes produisent de l’acide hypochloreux (HCIO), qui agit comme désinfectant actif dans
l’eau. Ces méthodes sont, cependant, moins efficaces que l’utilisation du dioxyde de chlore.

 

Caractéristiques des différentes solutions de désinfection

Caractéristiques des différentes solutions de désinfection





    Facebook Twitter LinkedIn Technorati