La hauteur manométrique de la pompe est-elle la même que celle du bâtiment ?

Dans le cas du chauffage (circuit fermé)

Les systèmes de chauffage sont conçus sous la forme de systèmes hydrauliques fermés. Cela signifie que la hauteur du bâtiment n'a pas besoin d'être prise en compte dans la conception de la pompe.

Dans le calcul de la hauteur manométrique d'une pompe de chauffage, le facteur essentiel est la résistance de la tuyauterie, comprenant toutes les résistances individuelles, telles que celles des coudes et des réductions par exemple.

Dans le cas d'un pompage circuit ouvert (par exemple la surpression)

La hauteur manométrique est liée :

  • à la hauteur géométrique, entre la source d'eau et le point de refoulement
  • aux pertes de charge telles que frottements dans les tuyaux, coudes, vannes etc.

 

Habituellement, la hauteur manométrique est représentée avec le débit sous la forme d'une courbe QH.


    Facebook Twitter LinkedIn